logo plan 9Bureau d'Etudes Fluides et Environnement

Ingénierie

chaufferie biomasse avec réseau de chaleur à Bourmont (52)

Chaufferie biomasse avec réseau de chaleur à Bourmont (52)

chaufferie biomasse avec réseau de chaleur à Bourmont (52)

Chaufferie biomasse avec réseau de chaleur à Bourmont (52)

projet associant structure apparente et fluides apparents – Demi-pension du collège Paul Claudel à Wassy (52)

Projet associant structure apparente et fluides apparents – Demi-pension du collège Paul Claudel à Wassy (52)

recyclage des buées chaudes – Demi-pension du collège Montmorency à Bourbonne-les-Bains (52)

Recyclage des buées chaudes – Demi-pension du collège Montmorency à Bourbonne-les-Bains (52)

réglementation thermique 2012 page 1 réglementation thermique 2012 page 2 réglementation thermique 2012 page 3 réglementation thermique 2012 page 4

Réglementation thermique 2012

Concept de construction passive

En première définition, une construction passive idéale est un bâtiment qui n’utilise pas de système actif, fonctionnant grâce à une source d’énergie extérieure, pour le chauffage, la climatisation et la ventilation. Son climat intérieur est régulé naturellement, grâce à sa conception bioclimatique, de manière à obtenir une situation de confort permanente.
Une maison passive est un bâtiment conçu avec un besoin de chauffage si faible que le complément de chaleur peut être apporté par le réseau aéraulique de la VMC double flux à haute performance. La labellisation PASSIV’HAUS permet de confirmer par un regard externe et indépendant la qualité de la construction au regard du standard passif.
L’outil de conception PHPP2007, Passive House Planning Package, créé par le PassivHaus Institut, est l’unique procédé de calcul et de vérification de l’optimisation d’un bâtiment.

Les constructions passives peuvent être conformes à la RT2012 et réciproquement

Le calcul PHPP du label Passivhaus ne prend pas en compte les éléments spécifiques de la réglementation. Même s’il le faisait, il ne pourrait pas se substituer au calcul conventionnel RT2012 qui est la seule méthode réglementaire qui puisse prouver la conformité du projet et de sa réalisation.
Inversement, la RT2012 est un calcul conventionnel alors que le calcul PHPP2007 est uniquement basé sur la physique.
Les méthodes de calcul ne sont pas compatibles. La méthode RT2012 ne peut pas justifier qu’un bâtiment est passif parce qu’elle ne peut pas justifier du choix de la qualité du bâtiment ou de celui du système de chauffage mais simplement d’un résultat global en énergie primaire.

Pour la construction passive labellisée, les calculs réglementaires RT2012 et Passivhaus sont obligatoirement effectués en parallèle pour vérifier que toutes les obligations sont respectées point par point.

restructuration d’anciens garages en bureaux certifiés Passivhaus à Chaumont (52) : calcul des ponts thermiques avec Therm

Restructuration d’anciens garages en bureaux certifiés Passivhaus à Chaumont (52) : calcul des ponts thermiques avec Therm

restructuration d’anciens garages en bureaux certifiés Passivhaus à Chaumont (52) : formulaire récapitulatif des calculs PHPP

Restructuration d’anciens garages en bureaux certifiés Passivhaus à Chaumont (52) : formulaire récapitulatif des calculs PHPP

restructuration d’anciens garages en bureaux certifiés Passivhaus à Chaumont (52) : détails de pose

Restructuration d’anciens garages en bureaux certifiés Passivhaus à Chaumont (52) : détails de pose

travaux de passage du tarif vert au tarif jaune, de la suppression du transformateur, et de la mise en conformité des installations électriques au Centre Technique Départemental à Chaumont (52)

Travaux de passage du tarif vert au tarif jaune, de la suppression du transformateur, et de la mise en conformité des installations électriques au Centre Technique Départemental à Chaumont (52)

simulation sous Dialux  des consommations de l’accueil périscolaire à Bertrange (57)

Simulation sous Dialux des consommations de l’accueil périscolaire à Bertrange (57) : hall d’entrée P = 6,4 W/m2

simulation sous Dialux  des consommations de l’accueil périscolaire à Bertrange (57)

Simulation sous Dialux des consommations de l’accueil périscolaire à Bertrange (57) : restaurant P = 6 W/m2

Les missions du coordinateur SSI sont strictement encadrés par des normes (NFS 61.930, NFS 61.931, NFS 61.932) et des textes législatifs (codes, arrêtés, décrets). Les responsabilités de la mission qui incombe au coordonnateur SSI est une responsabilité civile et pénale. Aussi nous identifions clairement les différentes étendues des missions en lien avec les textes de loi qui régissent l’intégration de la sécurité incendie dans la construction et émettons les avis sur les travaux réalisés ou à mener.

Lors de la construction d’un édifice, nous réalisons le cahier des charges du SSI permettant l’élaboration de la mise en sécurité des occupant à savoir :
  • - Description de l’établissement
  • - Catégorie du SSI
  • - Organisation des Zones et plan de zoning
  • - Tableau de corrélation entre zone de détection et zone de mise en sécurité
  • - Positionnement du matériel de la centrale et exploitation de l’alarme
  • - Alimentation de sécurité et leurs conditions d’implantation
  • - Constituants du SSI et options de sécurité des DAS
  • - Principe et nature des liaisons
  • - Réception technique du SSI
  • - Dossier d’identité SSI
Nous assistons nos clients dans la conception, la réalisation et la réception des installations de SSI.